En France, les transports représentent 30 % des émissions de CO2, un gaz à effet de serre qui accroît les changements climatiques. Les pouvoirs publics et les industriels,  nous affirment que l’une des solutions est la la voiture électrique. Lorsqu’elle roule, celle-ci n’émet pas de CO2 puisqu’elle ne brûle ni essence ni diesel.

Ce constat n’en fait pas pour autant un véhicule propre, loin de là.

Décryptage en vidéo, par deux journalistes du Monde …